Avertir le modérateur

mercredi, 20 janvier 2010

La branche sonore : Re-découvertes sonores

ez;krlb.jpgCette semaine la branche sonore du Baobab redécouvre  pour vous deux petites perles musicales des années 70 un peu oubliées. Tout cela grâce à l'oreille experte et toujours alerte de l'ami Pierrot. Sur ce, bonne écoute...

Pour en connaître un peu plus sur l'oeuvre de Gil Scott-Heron

Pour en savoir plus sur Sixto rodriguez

mardi, 19 janvier 2010

REPORTAGE : Un prêtre au secours des Roms

Depuis le 7 janvier, le père Arthur de l’Eglise assomptionniste de Lille, a ouvert un lieu d’hébergement pour la population Rom dans une ancienne aumônerie étudiante de Villeneuve d’Ascq. Treize familles Roms s’y sont installées provisoirement avant leur expulsion prévue fin janvier.

 

DSC_7587.jpg

Yamandia et une fillette dans l’ancienne aumônerie de Villeneuve d’Ascq


L

e bâtiment plain-pied rue Yves Decugis tient plus de la salle des fêtes municipale que de l’hôtel trois étoiles. Seul un amas de poubelles non collectées indique une présence humaine à l’intérieur. A l’entrée, un tableau : « Tout don ou acte de solidarité est le bienvenu ». Des enfants jouent dans une grande salle vide. Les cris de joie raisonnent. Un canapé dans un coin de la pièce rappelle qu’il s’agit de leur maison. Vingt-trois enfants vivent ici depuis deux semaines avec leurs familles. Au total, cinquante personnes y ont trouvé refuge.

A l’origine de cette initiative, il y a le père Arthur Hervet. « Nous cherchions un lieu pour accueillir les plus nécessiteux de la population Rom dans une période de grand froid. La population de Villeneuve d’Ascq me voyait souvent et me connaissait bien », raconte-t-il. La solidarité a joué au sein de la communauté chrétienne de la ville, qui a très vite proposé ce local. Puis tout est allé très vite. Les gens se sont organisés et « l’élan de solidarité m’a vite dépassé », plaisante le père Arthur. Sans attendre l’aval de la mairie, il fait installer l’eau et l’électricité : « Après six heures de dures négociations pour l’électricité et 1200 € de travaux en plomberie, c’était chose faite », se félicite-t-il dans un large sourire.

« Ici les gens manquent de tout »

Dans le couloir qui mène aux chambres, c’est David, treize ans, qui fait la visite. Sur les portes, des numéros sont inscrits au marqueur. Dans la chambre n°7, Yamandia, une jeune mère prépare le repas du midi. Dans la pièce, deux lits offerts par Emmaüs, une bouteille de gaz, un réchaud, et par terre des tapis. « Ici les gens manquent de tout, surtout de produits de première nécessité pour les enfants », souligne Valérie, une institutrice bénévole à ses heures. Avant de conclure : « Mais au moins ils sont au chaud et leurs conditions de vie sont meilleures que dans les caravanes ».

Le père Arthur se réjouit. « Je suis fier d’eux et je vais leur dire. Ils ont su garder l’endroit propre et bien tenu ». Car avant d’arriver ici, « ils vivaient dans des conditions d’insalubrité inacceptables dans un sous-bois, « la jungle », à proximité de l’université de Lille III à Villeneuve d’Ascq », précise-t-il.

A 71 ans, celui qui se bat depuis des années pour améliorer le quotidien des laissés pour compte n’est toutefois pas serein : « Cette situation est provisoire et dès le 31 janvier le préavis expire pour cause de rénovation du bâtiment. Même si j’ai demandé un mois de plus, il faudra à un moment trouver une solution de relogement ».

Des bungalows et une école vide

Des idées ce n’est pas ce qui manque au père. Il vient de commander dix bungalows pour que vivent décemment des familles Roms de Mons-en-Barœul et négocie la réquisition d’une école fermée à Ronchin. Il compte également sur le relais des élus locaux. Le maire d’Emmerin, une commune voisine, a écrit à Martine Aubry pour l’alerter de la situation. Et celui qui s’est vu récemment décerner le « Prix du métropolitain de l’année » par les lecteurs de la Voix du Nord ne manque pas d’ironiser même lorsque c’est Martine Aubry qui le remercie personnellement : « Des remerciements de Martine Aubry c’est honorable, mais j’aurais préféré un petit geste financier. Je pourrais peut-être revendre son autographe sur Ebay, on ne sait jamais ? ».

 

 

Gaylord Van Wymeersch

23:19 Écrit par Gaylord Van Wymeersch dans L'Arbre local | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : population rom, gens du voyage, roms, lille, père arthur hervet |  Facebook

vendredi, 15 janvier 2010

Le livre de la semaine: Didier Eribon "Retour à Reims"

Retour à Reims.jpg“Fils de la honte”

Dans son dernier ouvrage, “Retour à Reims”, Didier Eribon, philosophe et militant gay, replonge dans son passé et se livre à une réflexion sur la condition ouvrière.

« Retour à Reims », par Didier Eribon, ed Fayard, 248 p., 18 euros


Gaylord Van Wymeersch

Après la mort de son père, Didier Eribon retourne à Reims dans la ville qui l’a vu naître. Il y retrouve sa mère et ses fantômes d’adolescent. Mais surtout le passé ouvrier qu’il a quitté à vingt ans afin de poursuivre des études de philosophie à l’université. Après plus de trente ans d’absence, remonte à la surface ce que Didier Eribon avait écarté, dénié et refusé : « Pourquoi me reprochais-je, ne pas oser assumer ce que je suis ? Pourquoi la fréquentation d’un monde bourgeois m’a-t-elle poussée à renier ainsi ma famille et avoir honte d’elle à ce point ? ». À travers ce questionnement, c’est tout une part de lui-même qui resurgit brutalement. L’enfance en HLM, une mère femme de ménage, un père violent employé à l’usine, la honte de son milieu social quand il entre au lycée, mais aussi l’incompréhension de son monde social face à son homosexualité et à son attrait pour la culture.

Lire la suite

La branche sonore : Hichkas - Ekhtelaf

ez;krlb.jpg

Chats persans affiche.jpgChaque semaine les branches de "L'Arbre à Palabre" se démènenent afin de dénicher de bon petits sons avec pour seul mots d'ordres: éclectisme, singularié et qualité. Alors bonne écoute!!!

Cette semaine, petite découverte sonore d'un hip hop iranien qui n'a rien à envier à ses cousins MC's des United States. Ce morceau du rappeur iranien Bahman Ghobadi. est extrait du film "Les Chats Persans". Une bande originale que la branche sonore du Baobab vous recommande chaudement!

 

 

No one knows about Persian Cats by Bahman Ghobadi - Hichkas

mercredi, 13 janvier 2010

Lattitude 8.5 émission du 12/01/10

menu-bottom.jpg

images.jpegBac à sable radiophonique des étudiants de la 85ème promotion de l'ESJ Lille, Lattitude 8.5 est une émission-mag bi-mensuelle.

Cette semaine, la toute nouvelle fraîche et fringante rédaction de l'émission s'est penchée sur un sujet brûlant: la cigarette! Quelle place pour la cigarette dans notre société? Les fumeurs sont-ils devenus de nouveaux parias?

Alors ouvrez grand vos fenêtres, faites des courants d'air, la fumée dans vos enceintes c'est pas   encore interdit, et c'est sur Lattitude 8.5. Bonne écoute!!!


podcast
Lattitude 8.5: Partie 1


podcast

Partie 2

podcast

Partie 3

17:45 Écrit par Gaylord Van Wymeersch dans Web Radio Lattitude 8.5 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

mardi, 15 décembre 2009

Voyage en Côte d'Opale

18:04 Écrit par Gaylord Van Wymeersch dans Portefolio photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

INTERVIEW : Débat sur l'Identité nationale

 

identitenatb.png

La parole à Gaston Debard (Cimade Lille)


« La Nation doit se fonder sur des solidarités humaines »

Pour le Président de la Cimade (Comité Inter Mouvements Auprès Des Évacués) de Lille, le débat sur l’Identité nationale ne s’attaque pas aux questions du terrain et reste de l’ordre du débat d’idées.

Stérile ?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu