Avertir le modérateur

jeudi, 29 avril 2010

Rencontre avec la journaliste Leyla Umar

DSC_7079.jpgA 82 ans, Leyla Umar est une des mémoires du journalisme turc. Sa carrière l’a amené à interviewer les grands hommes du XXème siècle. Avec une passion encore intacte, elle livre les anecdotes d’une vie de femme passée à expliquer le monde.


Voir l'article

Lire la suite

dimanche, 25 avril 2010

Les Arméniens commémorent le génocide

DSC_6586.jpgPour la première fois, le 24 avril 2010, un millier d'Arméniens de Turquie ont été autorisé par le gouvernement turc à se réunir pour commémorer le génocide de leur peuple en 1915. Quatre-vingt quinze ans après, la Turquie se refuse toujours à reconnaître ce génocide.


L'Arbre à Palabres s'y est rendu micro et appareil photo en mains.

Web-reportage et un portfolio sonore de la manifestation.


Lire l'article

Lire la suite

Photomaton: Portraits de Stambouliotes

klfzs.jpg

Chaque jour (ou presque), un portrait de Stambouliote pris au hasard parmi les 18 millions d'âmes que compte la ville.

 

Pour voir l'ensemble des portraits : cliquez-ici

Pour voir l'ensemble des portraits : cliquez-ici

Lire la suite

samedi, 24 avril 2010

Bayram et la fierté du drapeau

DSC_6770.jpgPas un appartement, une boutique, un bâtiment public qui ne soit pas recouvert d'un gigantesque drapeau turc. En ce vendredi 23 avril les turcs célèbrent la fête de la souveraineté pour commémorer la constitution du gouvernement d'Ankara en 1920. Se déroule le même jour la célébration de la journée des Enfants. Quelques parades dignes des défilés communistes de la grande époque le matin, puis plus grand chose pendant le reste de la journée. Car la commémoration s'effectue principalement par l'arboration du drapeau. Une symbolique puissante de nationalisme que l'on ne saurait comment interprèter, nous qui osons à peine sortir notre fanion tricolore. Le drapeau national turc flote au vent un peu partout dans la ville. Sur les facades, au balcons, sur les bus, en haut des mats... Les turcs, tous courant politiques confondus, affichent alors avec une certaine fierté un nationalisme d'appartenance. Le kémalisme fait-il encore recette dans la Turquie d'Erdögan?  Comme courant politique certainement pas, mais la figure tutélaire d'Atatürk (dandy parfait)  conserve à l'évidence un oeil sur la fille République. Le drapeau et la figure du "grand chef", voici les deux éléments du cocktail parfait, substrat de l'unité nationale.

mardi, 20 avril 2010

L'Istan-insolite

Istanbul offre chaque jour son lot de scènes insolites. Comme toute mégalopole, ses pulsations sont parfois incontrôlée. Petit échantillon photographique que je m'efforcerai de complèter chaque jour.

lundi, 19 avril 2010

Istanbul : Dans les rues de Balat

Petite rue escarpée du quartier de Balat, quartier pauvre des immigrés anatoliens d'Istanbul. Des crêtes anatoliennes coiffent les têtes de femmes colorées qui déambulent avec calme. Allures pachas de pères de famille tenant la main à leurs enfants. Les cris et des klaxons retentissent en échos dans les ruelles étroites. Une façade en bois effondrée livre ses derniers soupirs. Plus bas, la Corne d'Or, bras de mer noble et noirâtre s'étire telle une trompe d'éléphant. Prolongement de la tête anatolienne, elle déchire en deux la partie européenne de la ville. Teşekkür ederim Istanbul.

Plus loin, des mômes grattent un coin de trottoir. Le marchand de poisson n'arrangue plus depuis longtemps pour refourguer ses poissons morts pêchés la veille dans le Bosphore. Au coin de la rue, des femmes rient aux éclats. Les hommes, eux, assis en devanture boivent leur énième thé de la matinée. Les affaires marchent. Mosquée, thé et palabres, le cocktail de l'orient se déroule sous mes yeux. J'ai toujours aimé ces moments passés à apprécier le temps qui défile. Spectateur soluble d'un monde invisible. Se permettre de rêver, s'offrir le luxe d'exister.



Dans les rues de Balat-Istanbul

samedi, 17 avril 2010

Istanbul: En guise d'introduction

Al-Ma'mal goat[1].small.jpgL'Arbre à Palabres prend racine pour deux semaines à Istanbul, capitale européenne de la culture 2010. La Turquie ne fait pourtant toujours pas partie de l'Union européenne. Pendant deux semaines l'Arbre déploiera ses branches sur "l'oeil du monde", comme certains l'appellent.
Du reportage, des photos et des témoignages.

On commence avec un portfolio-sonore intitulé "Istanbul la religieuse"

Stambouliotement votre et bonne visite.


Istanbul la religieuse: en guise d'introduction
envoyé par gerardmenvusat. - Evadez-vous en vidéo.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu