Avertir le modérateur

vendredi, 15 janvier 2010

Le livre de la semaine: Didier Eribon "Retour à Reims"

Retour à Reims.jpg“Fils de la honte”

Dans son dernier ouvrage, “Retour à Reims”, Didier Eribon, philosophe et militant gay, replonge dans son passé et se livre à une réflexion sur la condition ouvrière.

« Retour à Reims », par Didier Eribon, ed Fayard, 248 p., 18 euros


Gaylord Van Wymeersch

Après la mort de son père, Didier Eribon retourne à Reims dans la ville qui l’a vu naître. Il y retrouve sa mère et ses fantômes d’adolescent. Mais surtout le passé ouvrier qu’il a quitté à vingt ans afin de poursuivre des études de philosophie à l’université. Après plus de trente ans d’absence, remonte à la surface ce que Didier Eribon avait écarté, dénié et refusé : « Pourquoi me reprochais-je, ne pas oser assumer ce que je suis ? Pourquoi la fréquentation d’un monde bourgeois m’a-t-elle poussée à renier ainsi ma famille et avoir honte d’elle à ce point ? ». À travers ce questionnement, c’est tout une part de lui-même qui resurgit brutalement. L’enfance en HLM, une mère femme de ménage, un père violent employé à l’usine, la honte de son milieu social quand il entre au lycée, mais aussi l’incompréhension de son monde social face à son homosexualité et à son attrait pour la culture.


À travers un va-et-vient incessant entre récit autobiographique et analyse sociologique, Didier Eribon nous livre une fresque sociale et familiale touchante de sincérité, de finesse et d’intelligence. Par ce voyage mental de reconstruction de son passé il tente de comprendre. Simplement comprendre par quels mécanismes la classe ouvrière consent à « l’ordre des choses » et comment lui le « miraculé » a-t-il pu s’en arracher ? « Il s’agissait de me sauver moi-même » explique-t-il. Lui qui a tant écrit sur la domination sexuelle en tant que gay n’avait jamais pensé son identité en terme de domination sociale. Il doit l’avouer : « Il me fut plus facile d’écrire sur la honte sexuelle que sur la honte sociale », plus facile au sein du monde intellectuel parisien de se dire gay que fils d’ouvrier.

Le travail ouvrier, l’école, l’église, la politique, les mœurs, la culture… Didier Eribon aborde tous ces thèmes avec en fil conducteur la question bourdieusienne de la domination et de la reproduction sociale. Malgré une haine féroce qui lui est resté envers l’homophobie et le racisme ordinaire de son père et du monde ouvrier en général, il considère avec grâce et respect son milieu social d’origine, mettant sur un pied d’égalité parfait une mère dont il comprend enfin les sacrifices consentis pour qu’il puisse suivre des études auxquelles elle n’a jamais pu avoir accès. Touchant aussi, lorsqu’il se remémore le récit conté par sa mère attestant que ce père si lointain, avait versé des larmes en voyant son fils à la télévision un soir et qui se fit un point d’honneur à « casser la gueule » à quiconque dirait du mal de son fil homosexuel, question de fierté et d’honneur familial.

C’est finalement au tiraillement entre cette double appartenance que Didier Eribon doit une partie de son parcours intellectuel. Celui qui, étranger à sa propre condition sociale a du « immigrer » à Paris pour vivre librement son homosexualité et ses études de philosophie, « pour s’inventer » comme il le dit, s’est retrouvé étranger aux codes culturels d’une bourgeoisie dominante. Lui le fils de « prolo » a du opérer une « rééducation quasi complète » de lui-même pour intégrer les normes d’un autre monde, tout en découvrant la littérature marxisme et les penseurs de la domination sociale, lui qui reprocha à ses parents de ne pas être cultivés et de ne pas correspondre au prolétariat idéal.

Les vibrations d’une révolte saine et d’une mémoire humiliée parcourent cet ouvrage, où l’intime se mêle à la réflexion théorique,et l’injustice sociale passée fait écho à une société actuelle à changer.

Commentaires

Excellent moment passez en votre établissement, merci bien pour cette excellente.

Écrit par : pari en ligne | mardi, 27 mai 2014

J'aime bien votre blogging, il vous laisse cette remarque pour vous encourager à le maintenir à jour.

Écrit par : pronostics france honduras | dimanche, 15 juin 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu